2009: une accalmie de très courte durée

L’année 2009 a donc débuté par la poursuite de l’accalmie débutée en juillet 2008; chaque rencontre avec le médecin, chaque prise de sang montrait par le CA125 que le cancer se tenait tranquille, qu’il n’y avait pas d’évolution.

Quel bonheur de travailler même si je ne pouvais soutenir une semaine complète; j’étais quand même à 4 jours semaine. Le cancer avait toutefois changé ma vision de la vie. Si auparavent j’étais une personne qui visait l’excellence, la performance, l’atteinte des résultats, le cancer m’avait rendue plus humaine et avait changé mes priorités.

En peu de mois, j’avais beaucoup vieilli. Là où je m’énervait avant, maintenant je voyais beaucoup plus la futilité des choses. Malgré tout, je continuais d’être efficace dans mon travail et d’adorer les défis à relever.

Cependant, ce fut de courte durée qu’en Mai 2009, le cancer se remit à flamber à nouveau.

Le traitement aux hormones, le Mégast, n’avait pas donné grand chose, mis à part l’énorme prise de poids. En effet, j’ai dû prendre au delà de 30 livres en un an ! J’avais retrouvé mes chevaux mais mon visage et mon corps avaient maintenant tellement gonflé que j’avais l’air d’un obèse. Un autre coup pour mon estime de moi !

Quand on combat une si terrible maladie, on accepte bien des souffrances liées à la maladie elle-même, ensuite aux effets secondaires des médicaments.  Mais il y a tout l’aspect de l’estime de soi, frappé par la perte des cheveux d’une part mais aussi par les changements corporels occasionnés par l’oedème, l’enflure. Les swings de poids que l’on ne peux pas contrôler, car dans le cancer, il ne faut pas se préoccuper du poids. Ça finit par user mentalement; on a beau dire mais les changements d’apparence finissent par nous atteindre.

Comme toute les femmes, je voulais me sentir belle ! La beauté intérieure..OK mais en bout de ligne, quand on est bouffie et grosse, disons-le, ça aide pas à se sentir bien dans sa peau !

Voilà donc de quoi j’avais l’air en juin 2009, à mon grand désespoir, quand mon poids a culminé à 190 livres :

IMG_0310

Le carboplatine

Les traitements ont donc débuté en mai 2009 et se sont terminés en juillet suite à une méga réaction allergique où, lors du début du traitement, je suis tombée en insuffisance respiratoire.  La force du carboplatine a été telle que mon cancer s’est à nouveau endormi et j’ai eu droit à un autre congé de chimiothérapie qui dura pour le reste de l’année.

Le carboplatine a énormément affecté mes reins de sorte que j’avais beaucoup de difficulté à marcher, j’avais énormément mal aux jambes. Aller à l’écurie qui se trouve à 50 pieds de la maison m’a demandé beaucoup d’efforts et que dire de monter à cheval !

Mon surplus de poids n’aidait pas du tout; il a fallu que je m’habille à nouveau, je n’avais plus rien qui me faisait ! Mes doigts bouffies avaient de la difficulté à attacher mes boutons et mon veston de dressage, trop petit lui aussi menacait de déchirer sur toutes les coutures.

À compter du mois d’août, mon poids s’est tranquillement mis à baisser de sorte que lentement, j’ai retrouvé mon poids normal l’année suivante et j’ai pu récupéré mon estime de moi par la même occasion.

Cette recette de chimio m’a complètement mise à terre, m’a brûlé en quelque sorte et même si j’ai reçu un congé de chimio, même si cela avait fonctionné, je n’ai plus jamais eu la force nécessaire pour retourner au travail.  Ma vie professionnel était donc terminée. Ce fut un grand deuil à faire.

Il me restait à récupérer de cette chimio, ce qui prit plusieurs mois. Dorénavant, je n’avais plus que les chevaux, mon conjoint toujours présent et aussi aimant et ma survie. Durant l’automne et l’hiver 2009/2010 c’est lentement que j’ai pu reprendre un peu de moi.

Pour la première fois de ma vie, je me sentais usée et tellement vide de toute force, qu’elle soit physique ou morale.

Advertisements

Un avis sur « 2009: une accalmie de très courte durée »

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s