L’histoire de Dynamite

Dynamite voyait le jour le 7 juin 2008.

Une belle pouliche bai avec des pattes interminables. Lorraine, sa mère TB la regardait avec affection pendant que la pouliche se secouait pour vivre.

IMG_0199

Ce jour-là, je préparait mon beau Panthère pour une compétition le lendemain, donc savonnage, démêlage de crinière tout en surveillant la nouvelle venue et comment se débrouillait t’elle.

Je lui avais donné du colostrum de notre jument Surprise dont le petit, Drakkar, était né deux jours avant, donc j’avais du lait en quantité et surtout le précieux colostrum de Surprise.

Dynamite avait des très longues jambes, le temps passait, je lui donnait du lait à la seringue mais elle ne se levait toujours pas. Elle a fait plusieurs tentatives mais s’écroulait invariablement.

Cela nous inquiète un peu et aussi Lorraine commence à s’éloigner de la pouliche !!!!

Nous allons livrer Panthère sur le site de la compétition, on discute du cas de Dynamite avec d’autres personnes et finalement on conclus que les jambes sont trop longues, donc la pouliche étant nourrie quand même ne fait pas d’efforts.

On rentre à la maison et là, je me tanne, je rentre dans le box et je lui gratte fortement le dessus de la queue..Pour aussitôt la voir bondir debout. Pour s’écrouler à nouveua..Je recommence et là la voilà debout ! Il ne reste qu’à lui montrer les tétines..Lorraine s’est aussitôt rapprochée et FINALEMENT la pouliche gambade dans le box, boit à sa mère donc le poulinage est terminé.

Jour 2, la pouliche a beaucoup d’énergie !!!! On entre pour commencer la désensibilisation et quelle tornade ! Je décide donc de lui donner le nom de Dynamite, à cause de cette fabuleuse énergie.

IMG_0224

Au 5 ième jour, nous sortons, Lorraine et Surprise avec leurs poulains. Ces derniers se délassent enfin, explore un peu. Surprise gère son poulain pendant que Lorraine s’occupe de Dynamite. La petite adore sa maman, se colle dessus et surtout essaie de se dépêtrer avec ses longues jambes.

Le 7 ième jour, nous décidons de laisser dehors en permanence, comme nous avions l’habitude de le faire, les deux juments et leurs poulains dans le grand pâturage bien clôturé.

Et au 9 ième jour, je me réveille et je sort en trouvant Lorraine empêtrée dans la clôture qu’elle a arraché, couchée sur le côté avec sa pouliche qui attend tranquillement que maman se lève. Quel spectacle ! J’ai le coeur qui bat fort, je courre à la maison, j’appelle le vet en panique. Car c’est la panique ! Malgré que j’aille dépêtrer Lorraine, elle n’arrive pas à se lever et elle fait des efforts ! Je lui donne de l’eau qu’elle boit avidement, de la moulée qu’elle mange un peu.

Qu’est-ce qui s’est passé et quand est-ce arrivé ? On ne sait pas, on n’a pas d’explication. Est-ce que la jument a eu peur de quelque chose ?

Lorraine dans ses tentatives a une pattes arrière complètement molle, comme du chiffon, comme si tout s’était disloqué dans sa chute…Impossible de la relever, on laisse la pouliche boire une dernière fois et le vet procède à l’euthanasie. Mon coeur chavire..Qu’est-ce qu’il va advenir de Dynamite ? Qu’est-ce qu’on va faire ? Et comment ?

Je suis incapable d’assister à l’euthanasie, ma tête remplie de tous ce qui va arriver, mon coeur éteint. Mon chum sort la jument au tracteur et heureusement la compagnie passait déjà ce matin là pour un autre cheval donc embarque Lorraine le même jour.

Nous voilà seuls avec la pouliche et le travail commence. Ça boit 7 fois à l’heure un jeune poulain de 9 jours…Me voilà donc au biberon, à la faire boire jour et nuit. La deuxième nuit, je manque le cadran et je retrouve une Dynamite furieuse dans son box qui me pille sur les pieds, affamée. Pauvre petite !

IMG_0303

On la sort 4 ou 5 fois par jour,, mon chum la fait courrir mais bien tôt, elle se met sur 2 pattes pour mimer mon chum; il est plus que temps de la réintégrer dans le monde  des chevaux !

IMG_0358

IMG_0366

Une amie m’envoie le système qu’elle a mis en place pour que le poulain boive quand il veut et mon chum installe tout cela dans le box.

Igloo 2

Je l’entraîne vers sa nouvelle source de lait. Pendant donc deux mois, à raison de 15 litres par jour, je prépare le mélange de Foal-a-lac patiemment. On changera la tétine d’agneau à tous les 5 jours, en la préparant bien avec la stérilisation. La pouliche réagit bien et tètera cette tétine pour avoir son lait.

18 juin 08

Je commence à parler à Surprise, à sortir la pouliche avec Surprise et son poulain. Au début Dynamite a peur de Drakkar mais tranquillement, à force d’insister, Surprise accepte Dynamite.

Il aurait fallu que j’enduise Dynamite avec le crottin de Surprise pour que la jument puisse reconnaître son odeur mais je l’ignorais à ce moment là.

Donc, cela fait étrange de voir Surprise suivie des deux poulains. Drakkar empêchera toujours Dynamite de boire à sa mère donc je transporte le système dehors pour que la petite boive mais très tôt Dynamite boit de l’eau et mange de la moulée. Elle se débrouille bien et respecte sa mère d’adoption.

Les poulinières font énormément pour leurs poulains; elles sont là en permanence, les éduquent, les protègent. J’ai depuis ce jour tellement de respect pour les poulinières !

Quelle sera son avenir ? Comment va t’elle se développer ? Tant de questions fourmillent dans ma tête ! Mais la voir grandir et se battre pour survivre est quand même un beau spectacle de la force de vivre !

10 juillet

On a donc sevré les deux poulains de Surprise vers 5 mois et nous les avons mis dans un parc à poulains doté d’un grand abri. Les poulains grandissent bien, notre vétérinaire, à chacune de ses visites examine la pouliche et trouve que nous faisons un beau travail.

Drakkar et Dynamite jan 2009

La voilà à un an, se prélassant au soleil, en compagnie de son demi-frère Drakkar. Il me faudra aussi lui donner du yougourt pour remplacer les enzymes nécessaires pour que Dynamite mange du foin et que se fasse la transfert; normalement le poulain va obtenir ces enzymes en mangeant le crottin de leur mère.

img_0239a

Dieu qu’il fait chaud !

IMG_0237

À 1 an, nous séparons les deux poulains; on envoie Dynamite avec les autres pouliches et Drakkar avec les poulains et sa mère Surprise qui s’entend mieux avec les garçons. Voilà donc notre Dynamite, à 2 ans avec Tsunami qui elle aussi veille sur la plus jeune.

003

Leur vie s’écoule tranquillement et Dynamite devient une belle et grande pouliche.

Dans le groupe c’est Orla et Shannon qui s’occupe de son éducation; on voit quelquefois les filles mettrent Dynamite en pénitence, cette dernière piochant toute seule dans son coin mais ensuite revenant auprès des autres quand elle s’est calmée.

Tous les jours, nous nous occupons d’elle, nous la manipulons; Dieu qu’elle est chatouilleuse ! C’est à force de se faire respecter que nous ajoutons notre éducation à celle du troupeau. Mais rien n’est facile ! Dynamite n’a pas peur de l’homme, elle nous considère comme des chevaux donc il nous faudra adopter certains comportements des chevaux entre eux pour l’éduquer face à nous. Montrer notre derrière pour menacer de ruer, la faire reculer. Elle finit par devenir assez douce avec nous mais demeurera mordilleuse.

Vers deux ans, je commence le travail au sol. Dynamite est une joueuse, aime se cabrer et se sert bien de ses pattes. Son éducation prend forme car elle est intelligente, donc apprend très vite.

Vient le moment du débourrage où elle se comportera très bien. Dynamite a les mêmes qualités que son demi-frère Télémann et sa demi-soeur Orla ainsi que les mêmes défis ! Ce sont des chevaux braves mais qui aiment jouer aussi donc il me faut respecter cela et les amener à se comporter comme il faut. Tout ce temps passé avec elle; je m’attache à cette pouliche !

Dynamite au débourrage

Annonces FEQ 3

L’été 2012 s’achève. En septembre, on débute le vrai travail en la montant 3 fois par semaine. Dynamite me démontre tout son potentiel, sa puissance, sa solidité. Elle est calme, brave malgré son énergie débordante; heureusement, elle vit dehors donc dépense une certaine part de cette force qu’elle porte en elle.

Dynamite FEQ 3

Avec l’expérience de Dynamite, nous avons appris à être des parents-chevaux, à comprendre encore plus le rôle incroyable des poulinière et comment ce fut difficile de remplacer la mère, et que malgré certaines périodes où on a trouvé que la tâche était grande, nous avons réussi à faire de cette pouliche une solide citoyenne.

Dynamite a maintenant une belle vie à vivre et je lui souhaite de trouver son cavalier.

Advertisements

3 avis sur « L’histoire de Dynamite »

  1. Merci Julie ! C’est vraiment une belle jument très attachante ! Mais nous avons eu beaucoup de travail à faire pour remplacer la mère donc j’ai beaucoup de respect pour les poulinières depuis.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s