2013 Janvier

Janvier commence par le froid intense que je ne supporte plus désormais. Je m’emmtoufle dans tout ce que j’ai de plus chaud en pantoufle, couverture de laine, pyjame chaud, manteau, etc.

Ma médication couvre la douleur mais je suis à la limite en ce qui concerne la morphine. À 90 mg d’hydromorph contain, cela représente 900 milligramme de morphine comme le médecin m’a expliqué. Il faudra donc éventuellement envisager la méthadone quand ce sera le temps, quand la médication actuelle ne suffira plus.

Je vis toujours dnas la hantise d’un blocage intestinal. En effet, le carcinome périténoal finit à 90% des cas en blocage intestinal. Depuis deux ans, je suis habituée à vivre avec cette épée de Damoclès, ce revolver sur ma tempe. Je ne peux rien y faire donc voilà pourquoi j’ai décidé de vivre dans la joie, de faire de ma vie et de chaque évènement une occasion de bonheur. Il faudra que j,apprenne à vomir et à considéré ces épisodes comme des trop pleins de mon estomac.

J’aurais pu décider le contraire et reporter sur les autres ce qui m’afflige, les tordre de culpabilité, du syndrôme du survivant mais à quoi bon ? Ça sert à rien de faire souffrir les autres.

Je suis aussi suivie par l’infirmière du CLSC qui me donne une excellent service. Je vais bien, je me porte bien. Seule la fatigue m’envahit plus qu’avant, plus que cet automne. L’effort physique me cause donc une fatigue extrême et je peux rester quelquefois deux jours ou plus, allongée. J’ai tout accepté cela et je m’en contente.

Pour survivre, je me préoccupe des autres, j’aime les écouter, lire ou entendre leurs aventures, les conseiller aussi. C’est la façon que j’ai trouvé pour ma survie. Oublier ce qui m’affliqge et croire que je puisse être d’une certaine utilité pour les autres.

Et mes amis les chevaux aussi, que je ne vois pas souvent ces jours-ci à cause du froid.

J’aimerais, quand le temps sera plus doux, donc aller marcher vers le village de Saint-Paul pour garder ma forme physique. Il me semble que cela m’aidera. Le froid intense m’a plutôt gardé à l’intérieur même si j’avais des beaux projets d’aller dehors.

Les 14 et 17 janvier, j’ai eu des vomissements d’une violence inouïe, sans avertissement. Il me faudra apprendre à vivre ces épisodes. Du coup, je dois manger par petits repas. J’ai tout ce qu’il me faut pour gérer les nausées, gravol, Maxeran. Aldol en petites doses.

La douleur se manifeste surtout du côté gauche mais dernièrement elle est apparue du côté droit; est-ce mon foie ? ou autre partie ?

Dynamite est partie et Drakkar s’ennuie tout seul dans le pâturage; heureusement mon amie Anne-Marie Bélanger m’envoie un belle pouliche, Smoothies, pour tenir compagnie à l’esseulé. Avec quelle joie il l’accueille ! C’est émouvant. Avec quelle politesse et quel respect il l’a suit partout pour la sentir. En quelques jours ils sont maintenant bien tous les deux.

La semaine suivante nous tentons d’accueillir un autre cheval, un hongre, Maverick avec les deux autres mais Drakkar ne fut pas d’accord; la bataille a pogné entre les deux et il valait mieux pour Maverick qu’il se trouve une place ailleurs que chez nous pour la sécurité de tous.

Le mois est déjà terminé et il me semble que ça a passé vite !

Advertisements

4 avis sur « 2013 Janvier »

  1. Vous êtes très forte et courageuse. Vous continuez de vous battre malgré la douleur. Vous êtes un exemple pour tous. Prenez bien soin de vous

  2. Quelle force Élène! J’essaie de t’envoyer quelques brins d’énergie par ce message! Sâche que tes posts sont toujours appréciés. Concernant l’entrainement, moi qui suis une west débute mon 1er débourrage en dressage et ton message précédent m’aidera j’en suis convaincue, alors tu es toujours très utile!

    J’espère que tu trouves encore des petits bonheur au travers ces moments difficiles. Lâche pas! xxx

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s