Avril et Mai 2013

J’ai jumelé les deux mois car que dire de Avril sinon que le mois commence dans la boue. La nature nous envoie de la neige, un relent de l’hiver qui ne fini plus, le froid qui semble aussi faire parti du paysage. On est à bout !

Ainsi se présente les deux première semaines de ce mois d’avril. Et ensuite tout change; la chaleur s’installe tranquillement pour le bonheur de mes os. Ça sèche aussi.

Le 14 avril, une naissance attendue ! Celle du poulain Bodhi, un hanovrien que j’avais commandé l’an dernier, en cachette de mon chum. Bodhi a pour père Benicio, un bel étalon par Bellissimo M et Velten Third, qui a gagné le Championnat de 6 ans en Allemagne avec des pointages de 10 pour le pas, 10 pour le trot et 9 pour le galop, battant son propre père. Il est magnifique ! Sa mère, Carisma, a fait une belle carrière en sauteur; sa lignée est Calypso et Garduland II. Dès sa naissance Bodhi dont le nom est d’origine bouddhiste et signifie l’illumination, présente déjà les caractéristiques de son père Benicio; il est un magnifique petit poulain qui m’enchante.

Bodhi 5 jours

Bodhi arrivera donc au Canada en avril 2014 et sera entraîné éventuellement par Roberta Morris dont il sera le cheval de compétition en dressage. C’est un vœux que j’ai fait l’an dernier, une sorte de testament et de don à cette cavalière qui a gagné une médaille d’argent par équipe aux jeux Pan Américain en 2012. Elle travaille très fort, est honnête et surtout, elle n’est pas soutenue par le milieu dont mérite cette chance.

Les exploits de Bodhi ont attiré l’attention en Allemagne et déjà on a reçu l’invitation de se présenter à la station d’étalon Gestüt Famos. De plus les allemand voudraient bien garder Bodhi pour pouvoir le présenter aux différentes compétitions vers 3 ans mais son avenir est au Canada dans nos classes de performance et surtout pour le plaisir d’avoir produit un bon poulain !

Depuis sa naissance, j’ai informé mon conjoint de cette histoire..Il a bien ri et est déjà en amour avec le poulain. Nous allons faire un blog sur Bodhi éventuellement afin de suivre les exploits de ce magnifique cheval en dressage.

Le 2 mai je suis allée passer une échographie abdominale, question de voir ou les tumeurs sont. Coup de théâtre ! On constate que j’ai bien deux tumeurs, une dans l’abdomen à la place de la rate et l’autre dans l’aîne mais rien d’autre !

Comme si rien n’avait grossi depuis 2 ans et demi !!!! Pas de ganglions, pas de liquide appellé ascite, un foie sain et les autres organes ne sont pas atteints !

Je suis sidérée par cette nouvelle.

Comment expliquer cet état ? Tellement de choses viennent de prendre une autre tournure. De plus, depuis le 26 avril, la médication actuelle couvre bien la douleur donc je n’ai pas à prendre d’interdose, ce qui est une bonne chose en soit. La nouvelle m’a tellement énervée que j’ai oublié de prendre mes médicaments le soir donc le lendemain matin je me réveille toute engourdie et des douleurs incroyables en provenance de l’abdomen me cloue littéralement dans le divan, ceci accompagnée de nausées. Il me faudra toute la journée pour rétablir la situation.

Depuis, j’analyse plus ou moins la situation. De fait je profite de cela; le temps magnifique me permet de monter pratiquement à tous les jours et je remercie le ciel pour ma bonne fortune.

J’ai téléphoné à mon médecin car ai-je encore ma place en soins palliatifs ? Serait-il mieux que je soit à nouveau suivit en oncologie ? Toutes ces questions seront répondues dans les prochaines semaines. Peut-être existe t’il d’autres traitements que la morphine, les anti-inflammatoires pour moi ? À suivre….

Une chose certaine: j’ai maintenant, pour la première fois depuis 2 ans, droit à faire des projets, à planifier plus que de mois en mois. Depuis le début, soit en 2007, je n’ai jamais voulu changer mes plans et j’ai toujours traité le cancer comme une simple faiblesse dans ma vie. Est-ce que cette attitude face à la maladie a eu un effet sur la progression ? Je pense que oui ! Ça vaut la peine de m’être acharnée à vivre !

Depuis le 26 avril, je n’éprouve plus de douleurs nécessitant les interdoses de morphine. Les tumeurs ne progressant plus, il me faut donc envisager un sevrage de la morphine.

Je ne me suis jamais sentie accro comme tel à cette drogue ainsi, le sevrage qui débute en mai va bien. De 111 mg par jour, je suis rendue à 81 mg à la fin de mai. Il ne faut pas aller trop vite dans cette approche car je pourrais expérimenter des douleurs musculaires, des nausées aussi. À date, rien de cela ne se produit. Mon énergie revient aussi à mon grand plaisir !

Advertisements

4 avis sur « Avril et Mai 2013 »

  1. C’est bien vrai que Roberta est très travaillante et honnête, et elle est aussi simple et généreuse. Ton geste est très inspirant Elene, et je suis ravie de lire de si bonnes nouvelles !

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s