Juin 2013

Le mois de juin débute donc par la poursuite de mon sevrage de la morphine. Mis à part quelques problèmes de calcul de dose qui me démontre à quel point un sevrage trop rapide engendre des problèmes physiques et psychologique importants, donc j’ai appris à ne pas être trop ambitieuse dans ma réduction des doses.

Quand je suis sortie du bureau du médecin oncologue, le 13 décembre 2009, je devais nécessairement retourner à la maison pour y mourir et les soins palliatifs m’ont donc traités sur cet état de chose, sans se poser de question sur ma santé générale. De même aucun examen durant les deux ans et demi ne furent fait. De mon côté j’écoutais mes douleurs avec anxiété donc on augmentait les doses de morphine.

Je retourne à la case départ, le couraillage des traitements possibles en cancer gynécologique, une possible rencontre à Notre-Dame avec les chercheurs. Je n’ai pas fini de vivre !!! Donc de me battre encore et toujours.

Je monte Domingo depuis deux mois et je réalise quelques trous dans son entraînement. Il pèse beaucoup sur le mors, devient fort et n’utilise pas son dos. Ce cheval a appris à faker les allures. Cela se manifeste surtout par une colère dans le reculer. Donc je reprend donc les bases avec lui, le go forward coming back de Edward Gal m’aide énormément à aider Domingo à engager les postérieurs, les flexions, les transitions trot-arrêt pour l’empêcher de peser sur le mors. Je n’aime pas sa façon de se coucher sur la jambe intérieure dans les cercles donc beaucoup de demi-parades pour le redresser, ralentir son trot car il a tendance à courir. Je dois donc monter avec des mains légères qui ne s’opposent jamais à la bouche du cheval, avec mon assiette, mes abdos et je tente de convaincre Dodo d’utiliser son dos et de créer l’impulsion de l’arrière vers l’avant sans courir. Aussi il a appris à se sortir la langue surtout en main droite, surtout quand je le plie..Des habitudes difficiles à défaire, un dos à rebâtir, des blessures à guérir mais heureusement il est entre bonne main et a toute la latitude pour se refaire une santé.

L’ostéopathe est venue et constate une vieille blessure à l’épaule droite qui aurait pu le faire boiter mais Dodo est fort et endure depuis on ne sait quand. Quelques vertèbres de déplacées, le bassin mal enligné complète le portrait. Donc repos de 5 jours et retour très progressif par la suite sans travail latéral au début. Sa vie au champs commence à débloquer son dos. Je le regarde trotter avec vigueur, les membres qui se propulsent en avant et je tente d’analyser ma façon de monter pour recréer ces allures naturelles. Ce sera mon défi pour les prochaines semaines.

C’est drôle comment une blessure à l’épaule a des conséquences sur la qualité de la fourchette du sabot. Son sabot droit montre une fourchette anémique comparativement à l’autre. Aussi il refusait de croiser les membres dans une simple cession à la jambe, se sauvait de cette figure et c’était pas normal considérant qu’il a fait du niveau 2 l’an dernier.

Drakkar va très très bien de son côté; il se dépose sur le mors, se dirige par les jambes et l’assiette. Il commence à être plus droit et je réussi à le plier de chaque côté dans son corps. Le galop s’améliore beaucoup. Je réalise comment les années d’analyse et d’études des techniques justes avec Pia mais aussi en analysant Edward Gal, Carl Hester, aussi en ayant subscrit au site de dressage training on line m’a énormément aidé à corriger mon équitation. Monté les poulains m’a appris à les écouter dans leur langage corporel.

Mon chum m’a donné le plus beau des cadeaux: un beau ring de 20 mètres par 60 ! Enfin je pourrai galoper les grands chevaux sur une surface plus grande ! Il sera prêt si il arrête de pleuvoir un peu car on a du remplir des fossés donc les côtés sont encore mous.

Le mois de juin se déroule ainsi, à monter et à aussi réorienter ma pensée. J’ai aussi commencé à me sevrer de toute cette morphine, à raison de 3 mg par semaine; c’est peu mais quel effet sur le corps ! Je plains ceux et celles qui ont une dépendance psychologique à cette drogue..Cela doit être très pénible, déjà le corps en prend un coup, en douleur, en faiblesse. Chaque semaine je dois donc restée couchée une journée complète. J’ai commencé à 111 mg par jour et à la fin du mois, je suis à 72 mg et j’en suis fière.  Je suis plus réveillée aussi, j’ai plus d’énergie et curieusement pas vraiment de douleurs, sauf mon épaule gauche qui gémit à tous les jours. Dans le cancer, il y a ce que l’on appelle les douleurs associées, donc des douleurs qui apparaissent quelquefois très loin du site premier des métastases; mon épaule gauche est donc une douleur associée.

La visite chez l’oncologue s’est bien déroulée; en fait mon médecin était très heureux de me revoir. Après avoir examiné le résultat de l’échographie, il me mentionne que si les tumeurs n’ont pas grossies en deux ans et demi, il est fort probable qu’elles demeurent ainsi durant plusieurs années. Il termine en me disant que sa porte est toujours ouverte, que j’ai toute une personnalité et que Dieu est de mon côté. Il n’y a pas de nouveaux traitements dans le cancer de l’ovaire et j’ai reçu tous les traitements disponibles.

L’avenir m’inquiète un peu et trop de questions voyagent dans mon esprit. Surtout le retour au travail et la fin du sevrage ; comment se passeront-ils ces évènements ? Comment serait-je reçue à mon emploi ? Comment vais-je gérer les douleurs provenant des adhérences ? Sans parler du cancer, toujours là. Les chevaux et l’équitation m’aide beaucoup à relativiser, à mettre de côté ces anxiétés et me repose le cerveau. Je dois apprendre à faire confiance en l’avenir.

Bodhi, mon beau poulain allemand, a remporté une troisième place dans une compétition de poulain. Il fait tourner les têtes et déjà des offres d’achat se sont manifestées mais il n’est tellement pas à vendre ! Aussi, après plusieurs discussions, nous travaillons pour son arrivée en octobre au lieu de avril 2014; ainsi nous pourrons l’élever plus jeune.  J’ai vraiment hâte de le voir en vrai !

Advertisements

2 avis sur « Juin 2013 »

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s